Româna Maghiara Engleza Francezã Germanã
Primaria Reghin
Primaria Reghin
Primaria Reghin
La ville
Histoire

 

1228 - La première attestation documentaire de Reghin sous la dénomination REGUN.

 

1241 - 15 avril, les tatars envahisseurs arrivent dans la vallée de Mures, ils ravagent même Reghin, en ce temps-là avec environ 600 habitants.

 

1285 - Une nouvelle invasion des tatars dévaste la localité Reghin et les villages d'autour. Les habitants ont été torturés, tués et dispersés ..

 

1330 - On a fini le temple protestant, un construction en style gothique. Plusieurs fois il a été dévoré par les flammes.

 

1332 - Reghin est la résidence d'un Capitle ecclésiastique, à qui on paie la dîme neufs communautés d'alentours.

 

1361 - Il Y a attesté par le Voïvode de Transylvanie, le droit de la ville Cluj d'avoir un commerce libre avec Reghin. Un droit confirmé à 1368 aussi avec les villes Sibiu, Bistrila, Medias, Sighisoara.

 

1423 - "PARA INDIANA" ou les tziganes surgissent pour la première fois en Transylvanie et à la périphérie de quelques localités d'alentours de Reghin.

 

1427 - On a mentionné pour la première fois Reghin comme une foire: OPPIDUM.

 

1434 - On a attesté le droit de Reghin de tenir les foires hebdomadaires, le droit qu'il avait depuis 1350. 1483 - On a consigné la première école urbaine de la localité.

 

1484 - Il y avait dans la localité 14 apprentis bottier dans le cadre d'une ancienne corporation des bottiers. 1501 - Il y a consigné "CASTRUM REGEN".

 

1535 - Une grande famine - le blé très cher - plusieurs victimes au tour de la population des localités et d'alentours.

 

1551 - La localité reçoit le droit de jugement, s'en decidant l'instance d'appel, la justice de paix de Bistri1a et l'Université appartenant à la population allemande de Transylvanie de Sibiu.

 

1555 - On bâti le muraille de la ville de la partie basse de l'église allemande.

 

1560 - Il Y a surgie les corporations des bourreliers et des maroquiniers réunis avec la corporation des bottiers.

 

1570 - Il Y a consignée la corporation des bouchers.

 

1619 - On a elaboré le réglement scolaire appellé "Les penitences ou les statuts" qui a été valable plus de cinquante ans.

 

1630 - Un commerce libre avec les produits du moulin à papier et de la fabrique de faïence en Gurghiu fondée depuis 1561. 1639 - Les maroquiniers sortent de la corporation réunie et constituent une corporation distincte.

 

1686 - On interdit à la frontière de Reghin la culture de maïs appel lé "le blé ture".

 

1661 - À 11 janvier, La Diète de Transylvanie qui a été tenue à Reghin, choisis comme prince de Transylvanie loan Kemeny. C'etait une année de peste.

 

1662 - À 22 janvier, dans la lutte de Seleu9ul Mare, avec les turcs loan Kemeny mort pendant la lutte, cependant Reghin est attaquE et pillé par les turcs.

 

1700 - On a bâti la Paroisse réformée de lernu1eni qui avait 510 âmes.

 

1708 - À 19 septembre, Reghin a été incendié par les cu ruts. Ont été dévorées par les flammes l'église allemande, l'école et plusieur maisons particulières. On a conquéri et détruit le château de Gurghiu.

 

1712 - À 19 novembre a été une grande debordement d'eaux à cause de la sortie de Mure9 et de Gurghiu. Très affecté a été Ideciul de Jos.

 

1717 - La dernière invasion des tatars. Il y a consigné le fait que le mur de l'église avait autour de lui une douve avec 2 portes qui pouvaient être soulevées.

 

1725 - On sépare complétement et définitivement les artisans bottiers (Schuster) par les tanneurs et les maroquiniers.

 

1728 - À 5 mai on publie les privilèges de Reghin attestées par Carol VI. Dans cette année a été un affreux incendie à Batos qui a détruit le village entier et l'église.

 

1736 - On fonde la Paroisse romaine - catholique de la ville.

 

1740 - On produit un dévastateur incendie qui transforme une grande partie de la ville en plâtars et cendre.

 

1750 - On a éclaté un fort incendie qui s'est élargi sur les rues d'en bas de la ville. L'école des filles rue des Canes a été bruleé.

 

1755 - On a passé un contract entre la corporation des bouchers et celle des fourreurs de Reghin en vue de l'abattage des agneaux et la commercialisation des peaux d'agneau.

 

1762 - À 12 mars le Gouvernement royal confirme l'independance judiciaire de la ville Reghin devant le Comitat.

 

1772 - Reghin est consigné en Transylvanie comme localité renommée par la culture de la vigne et la production de très bons vinS

 

1773 - À 19 juin, losif, le fils de Marie Tereza, le prochain empereur de l'Empire passe par Reghin à l'occasion de la visite commencée à 7 mai dans toute la Transylvanie.

 

1779 - À 19 septembre on inaugure la rénovation complète du temple protestant. On joue pour la première fois à l'orge.

 

1781 - À 19 mai on a mis 17 pierres de frontière entre les terres de Reghin et ceux de Magyar-Reghin.

 

1782 - On bâtit l'école auprès de l'église romaine-catholique et on engage le premier instituteur public.

 

1784 - La mairie avait une fabrique de bière.

 

1799 - À 31 janvier, le comte Kemeny a pris en possession l'administration de Reghin.

 

1790 - On a construit la fabrique de porcelaine à Gurghiu.

 

1801 - Reghin obtient la confirmation de droit de jugement "à la vie et à la mort".

 

1811 - En printemps, l'hôpital du régiment de Petelea est transféré à Reghin (aujourd'hui le bâtiment 145, rue Mihai Viteazul). L’hopital avait une cuisine et quatre salons avec 100 malades. Le budget de l'hôpital était constitué par la contribution de la population

 

1812 - On employe pour la première fois en Reghin - le porcelaine.

 

1811 - On commence la construction de l'église greco-catholique (la Place de Jeudi) par la contribution publique et de quelques grands commeçants: Bard09i, Munteanu, Marinovici, Olteanu, Nanu etc.

 

1813 - La direction de la ville était constituée par: un maire (Bürgermeister), un vice-maire et sept conseillers. Les fonctionnaires de la mairie ont été: un notaire poublic, trois controleurs financiers, un commissaire, un expediteur, un chirurgien, six gardiens, quatre gardes des vergers, des pâturages, des forêts, un geolier, un juge, une femme de service, une sage-femme.

 

1818 - On pave le premier sentier dans la rue principale avec de la pierre de Mures.

 

1822 - À 25 juillet est né à Reghin losif Haltrich - une personnalité culturelle complexe.

 

1828 - Est né l'écrivain Koos Fereno.

 

1829 - L'école des filles de Reghin dans la rue des Canes, fonctionnait avec deux classes.

 

1838 - On fonde une école élémentaire pour les enfants roumains qui sont venus dans la ville des localités d'alentours. 1839 - On a crée un service de police conduit par un maître, un adjoint et un secretaire.

 

1848 - Fin du mois octobre - le début du mois novembre "trois jours tragiques de Reghin", la ville a été détruit par l'invasion, incendie et pillage.

 

1850 - L'emprunt de l'état sur 50 ans en valeur de 210000 fiorins, pour la reconstruction. L'argent a été donné en emprunt au population avec un gain minime à la même periode.

 

1863 - À 15 janvier Reghin a été soulevé au rang de municipe en rang des villes privilégiées. On a eu lieu, "Le mariage d'or" de la ville.

 

1866 - On fonde la société de commerce au radeau sur le Mure9' on participe 19 associés de Reghin.

 

1867 - On fonde La Société pour la régularisation de Mure9' puis en 1870-1873 la regularisation de la rivière Gurghiu. 1874 - On crée le Division Reghin de l'Astra.

 

1876 - On fonctionne la première imprimerie.

 

1882 - Reghin avait 8074 habitants desquels 2522 Allemands, 1577 Roumains, 2564 Hongrois, 1341 Israelites.

 

1887 - On fonctionnait dans la ville 15 associations industrielles sur les métiers, après la mort des corporations, des tanneries. des coutures, des botteries, des tonnelleries, des pelleteries, des corderies etc.

 

1895 - On fonctionnait dans la ville quatre fabriques d'alcool.

 

1910 - On fonctionnait dans la ville 708 ateliers en divers métiers, 50 ateliers en Reghin-Villages, 23 ateliers en village lernuteni et 17 ateliers en Apalina, en entourant des maîtres et des apprentis.

 

1911 - On finit la construction de l'usine éléctrique qui se trouve sur le bras du moulin de Mures - a été renovée en 1988. On fonctionnait dans la ville 42 moteurs éléctriques pour produir l'énergie.

 

1914 -1918 La ville pendant la guerre mondiele on participe davantage 1500 recrues et des officiers des luttes dans la région de Rastolita-Deda, Chiher-Beica.

 

1918 - Reghin fait partie avec la Transylvanie entière de la Grande Roumanie (exception la perioade 1940-1944). 1919 - On inaugure l'École Civile de garçons - les premières deux classes ont travaillé sous la direction du Conseil Dirigent de la Transylvanie.

 

1920 - L'École Civile de garçons sera transformée en lycée d'état - l'actuel Lycée Petru Maior qui a fonctionné dans plusieurs bâtiments: rue Petru Maior, ou se trouve à présent une école maternelle, rue $colii - Le Gymnase d'État Augustin Maior", rue Pomilor ou se trouve l'École Nr. 6.

 

1922 - Sur l'emplacement de l'actueIILEFOR, on élève une fabrique de façonnement du bois de resonances. On y recevait le bois fendu de la fabrique de bois scié'de lerbus.

 

1922 - La firme A.G. Hiag fonctionne à un capital de 2,5 millions lei. Ce capital augmentera jusqu'a

 

1926- 4 millions lei. Cette firme bâtit sur l'emplacement de l'actuel SMA, une fabrique qui avait des machines à vapeur et trois scies mécaniques. En 1926 on la transforme en SA "Transylvanie" qui à partir de 1930 produisait des résonances et à partir de 1978 des caisses.

 

1923 - On eleve l'Hôpital de la ville, restauré entre 1930-1934 entre 1955-1962 on lui a donné de l'extension par de nouvelles sections. La publication hebdomadaire "La Voix du Peuple" parait sous la redaction de Teodor Bogdan. Elle cesse de paraître en 1931.

 

1924 - Il existait en ville 160 firmes commerciales, prèsque toutes ayant un capital privé, 42 firmes vendaient les marchandises "en gros". Parmi elles 7 vendaient de l'alcool 9 vendaient du vin et 4 vendaient du bètail.

 

1925 - Reghin produisait 160 mille mètres cubes de scie (la production de scie au niveau du pays a été de 3 millions mc). - SA "FORESTA ROMANA" (Société anonyme roumaine-italienne) avait une halle pour la fabrication de caisses, 12 scies mécaniques et 698 salariés.

- Il y avait dans la ville 4 fabriques de maroquinerie.

- La Réunion d'Astra qui a eu lieu à Reghin, a élu comme président Vasile Goldis.

- La publication "Semanatorul" - une publication hebdomadaire - paraît à Reghin. Son animateur: Enea Popa. Elle cessera de paraître en 1938.

 

1927 - La fabrique de bois de résonance devient la société "Lehel et Diamanstein" qui produisait au cours d'une année 3 wagons de bois scié de résonance, un wagons de fibre de bois et des pièces pour les instruments musicaux.

- La fabrique de semelle "Schwab Ferenc" qui produisait au cours d'une année 243 tonnes de semelle et de diverses maroquineries.

 

1928 - On inaugure une fabrique de fiacres qui vend aussi dans le marché turc ou elle reçoit "La Médaille à l'export''. Elle cesse l'activité en 1940.

- La Caisse d'Epargne et de Crédit fondée en 1865 avait un fond de 50 millions lei et réalisait un revenu de 767847 lei.

- La Banque Commerciale et Industrielle S.A. avait un fond de 2 millions lei.

- La Banque Muresana avait un fond de 3 millions lei et une réserve de 1,2 millions lei.

 

1929 - Les années de crise économique de surproduction atteint aussi la vie économique de Reghin.

 

1929 - 1933 Les travaux de restauration du Temple Protestant commencent. Ils finirent l'année prochaine. - Entre 1959 -1961 il Y a eu des travaux de consolidation.

 

1937 - 1939 - On construit la maison de culture.

 

1940 - Reghin passe avec le Nord de la Transylvanie sous l'administration hungroise à l'occasion du détestable Diktat de Vienne du 30 août.

 

1944 - Le 13 mai on a réuni les Juifs de Reghin et dans quelques semaines, ils ont été transportés par le train vers une destination inconnue.

- Il y avait dans la ville 4 établissements bancaires et de crédit, 2 succursales des banques d'autres villes.

- Le mois de septembre ont lieu de grandes luttes dans la région Reghin-Chiheru de Sus, Urisiu-Nadasa.

Le 29 septembre, la ville fut libérée.

- Il Y avait dans la ville 7 écoles d'état et 7 écoles confessionnelles.

- Le 15 novembre la publication reghinéenne bilingue, "Egalitate-EgyenIeség", parait et cesse de paraître en 1945.

- 1 020 élèves fréquentaient l'école générale de Reghin. Il y avait 32 maîtres.

 

1946 - Le 24 novembre - grande manifestation dans la ville. Il y avait plus de 1500 participants. - Le Gymnase fondé en 1920 devient le Lycée "Petru Maior" .

- Ariton Popa est mort. Il a été archiprétré à Reghin à partir de 1906.

 

1947 - Le mois de novembre on réorganise la filiale d'Astra à Reghin.

- On inaugure la Bibliothèque publique qui a le siège dans la Maison de Culture de la ville et puis à partir de 1959 dans l'actuel bâtiment.

 

1948 - Le 11 juin ont été nationalisées par l'État Communiste toutes les entreprises privées et les sociétés économiques de la ville: "FORESTA ROMANA", "TRANSYLVANIE", "FARKAS et MENDEL".

 

1952 - L'équipe de footbal "AVÂNTUL REGHIN" avance pour la première fois dans la division B et trois ans plus tard, "AVÂNTUL" joue dans la division nationale A - un an plus tard elle rétrograde.

 

1953 - Dans le château du comte hongrois d'Apalina on a été fondée l'école pour les handicapés mentaux. Au début il y avait 120 enfants assistés.

- La fabrique I.U.P.S. commence à fonctionner, ayant une production d'outillage forestier et de pièces de rechange. 954 - L'École pédagogique de la ville devient école secondaire.

 

1956 - Le 15 mars, Reghin avait 18 091 habitants, en 1966 - 23 295, en 1977 - 29 846, en 1980 plus de 34 800, en 1992 plus de 39 240.

 

1959 - On commence la construction des immeubles des rues: $colii, Le Parc populaire, Mihai Viteazul, on finit en 1974.

 

1960 - Le Musée Ethnographique est fondé, rue Vânatorilor.

- On commence à arranger le parc du centre de la ville à la place de l'ancien marché.

 

1962 - Au cours de la campagne de collectivisation on a constituée la coopérative agricole de production de Reghin, supprimée en 1990.

 

1963 - Augustin Maior, né à Reghin le 22 août 1882, est mort.

 

1968 - On a modernisé le chemin de fer Târgu-Mures-Reghin-Deda.

 

1969 - On a érigé la statue de Petru Maior dans le parc central de la ville. C'est l'oeuvre de l'artiste plastique Ion Vlasiu. Deux bustes (en bronze et en pierre) se trouvent à présent au lycée "Petru Maior" et au Gymnase d'état "Augustin Maior",

 

1970 - Mai - des inondations catastrophiques dans toute la Transylvanie.

- Reghin, situé àu point de jonction du Mure:;; et du Gurghiu a été très affecté par cette affreuse calamité.

 

1974 - On a construit l'abattoir de volailles, la fabrique de bierre et la fabrique de lait.

 

1978 - On a fini la construction de la centrale téléphonique automatique.


1989 – “L’époque d’or”, etablie et consolidée continue, entrait en crise. Arrivait la fin.
          - Le 22 décembre, vendredi après-midi grandes manifestations révolutionaires au centre de la ville. Se constitue Le Front de la Sauvegarder Nationale. Jusqu’à l’aube d’élection au mois de mai en 1990 Le Bureau Exécutif du Conceil National a été formé par Ioan Tusnea, président, Marian Traian – maire, Bexa Simion secrétaire et Szabó Rudolf, Müller Kurt, Pop Mihai – membres.

 

1990, janvier, février prendent naissance les formations politiques : P.N.T.C.D., P.N.L., P.S.D.,U.D.M.R. De la même année sont apparus des autres formations politiques ainsi que: La Fraternité Roumaine, après L’âtre Roumaine et Le Parti D’Unité National Roumain.


1990. 19-20 mars – Grandes manifestations et confrontations roumain – hongrois à Targu Mures, avec des victimes et des conséquences regrettables. Des démonstrations aussi à Reghin mais sans des conséquences tragiques.
-apparaissait le premier nombre du quotidien La Gazette de Reghin – avril 1990 – coordonateur N. Baciut – directeur Marin Sara.

 

1991 – Prend naissance L’Association culturelle Kemény János. Les dirigeants ont été Böjte Lidia présidente, Dr. Török Béla vice-président.

 

1992 – Élections locales – maire Eremia Pop – vice-maire Balász Ludovic

 

1994 – La ville de Reghin est élevée au rang de municipe 
        – Paraît le périodique – L’Opinion Reghiniène – directeur M. Nadasan 

1996 – Le 3 juin ont lieu des élections locales – maire est élu Marian Traian – Le Conceil Lacal est composé par 21 députés. 

 

1999 – mars – Suit le journal “Szászrégen és Vidéke”. Le groupe d’initiation est composé par Pakó Benedek prêtre romano-catholique, Márk Endre, Bíró Donát,  Darvas Ignác, Kunsági István professeurs, Dr. Blága József médecin, Bartha József  prêtre protestant, Böjte Lidia professeur, Adorjáni László, Madaras Péter, et le premier rédacteur chef Csernátoni József professeur.

 

1999 Le 20 avril ont eu lieu débordement des eaux dans le departement de Mures et aussi en Reghin surtout les champs. Ont été inondé plus des 30 maisons dans le Quartier Câmpului et Iernuţeni – DN 15 vers Târgu Mureş a été bloqué.
-Suit – Le Semnal – publication locale  multilinguistique – éditeur  Alex.Şomodi

 

2000 – Le 4 juin ont lieu des élections locales pour L’Hôtel de Ville – se sont posés 13 candidatures pour la fonction de maire, 327 candidats pour 21 endroits de conseillers locals. Dans le second tour – maire a été élu Marian Traian.
-S’est découvert le buste  Mihai Eminescu, en front de l’église orthodoxe. Le semi-centenaire du Bibliothèque Municipale Petru Maior

 

2001 – Une demie de siècle de fabrication des instruments musicaux à Reghin – est élevé le monument du violon en front de l’église évangélique.

 

2002 – Le 22 mais part vers éternité Le Cardinal de la Ville de Reghin, Alexandru Todea, une personnalité emblèmatique de la municipalité locale.

 

2003 – S’accomplis 775 d’ans de la première attestation documentaire de la Ville de Reghin.

 

2004 – Juin - ont lieu des élections locales -  Nagy András – maire, sorin Pui – vice-maire et 19 conseillers locals.

 

2005 – le premie juillet entre en circulation – le nouveau “leu” avec la parité de 10.000 de vieux lei rapportés à un nouveau leu.
-Dans le departement de Mures ont été des grandes inondations à Răstoliţa, Stânceni et en amont de ces villages. La ville de Reghin a échappée parce que a été protéjée par les digues bâtis en 1971. S’est inondé le ruisseau Trandafirilor, Rozmarinului-Canalul Morii, sans des dommages notables.
-Juillet a commencé la réhabilitation des rues M. Eminescu et Calarasilor. A commencé l’aménagement des trottoirs situées dans la zone de Piaţa Mare, Strada Sării etc., carrelées avec des dalles ornamentales.

 

2008 – juin élections locales pour le municipe de Reghin -  Nagy András – maire, Precup Maria vice-maire et 19 conseillers locals.